L’accompagnement sexuel et affectif pour les personnes en situation de handicap

Parlement de wallonie

D’ici quelques jours, un groupe de travail parlementaire sera lancé sur la thématique de l’assistance sexuelle e affective pour les personnes en situation de handicap. Il s’agit d’un sujet tabou dans notre société car touche à la fois au handicap et à la sexualité. Pourtant, cette problématique, qui recouvre des souffrances trop souvent méconnues, mérite qu’on s’y intéresse et surtout, que l’on agisse! La personne en situation de handicap a des besoins et le droit à une vie sexuelle épanouie, comme tout le monde. Des études prouvent même que la sexualité chez la personne en situation de handicap a un effet thérapeutique (diminution de la douleur, prise de médicaments réduite, etc). De plus, certains parents/proches et certaines institutions vont déjà plus loin: gestes plus appuyés à la demande, appel à des prostituées, etc. C’est pourquoi, il faut légiférer et encadrer les pratiques, afin d’éviter tout débordement.

Durant les séance de ce groupe de travail, nous effectuerons une série d’auditions (parents, institutions, ASBL, etc) afin de percevoir au mieux le quotidien des personnes concernées. Certains témoignages bouleversants feront probablement évoluer les mentalités.

Je piloterai personnellement ce groupe de travail et j’espère qu’au bout de notre réflexion, nous parviendrons à nous accorder sur un texte, pour le bien-être des personnes handicapées et de leur entourage, qui doivent déjà se confronter à un quotidien complexe.